R.I.R.

Les abréviations, les réductions sont présents au quotidien dans notre communication. Ceux-ci permettent de gagner du temps, de se reconnaitre entre personnes du même corpus professionnel ou groupe social. Ils deviennent des nouveaux mots.

Ma pratique s’intéresse à la relation aux autres et aux interactions que l’ont peut créer un mettant en place des actions inattendues, voir incongrues dans des lieux qui ne s’y prêtent pas.

Pour commencer cette année 2018, j’ai souhaité mes vœux en offrant une petite œuvre sur laquelle était inscrit l’acronyme R.I.R. qui signifie pour moi :

Relier. Intervalle. Racine.

26197711_10154867614361627_4321090172149290681_o

Tout au long du mois de janvier, j’ai recueilli la définition de ce sigle auprès des personnes que j’ai rencontré. Le dernier dimanche du mois de janvier durant une heure, j’ai réalisé une performance sur le pont des Arts.

J’ai délimité l’espace de la performance en traçant une ligne blanche à l’aide d’une machine à tracer. Cette ligne indiquait au public qu’une action avait lieu sur le pont, son reflet sur la surface vitré de la rambarde donné l’illusion que les mots s’écrivaient sur une ligne.

Durant quelques heures, la liste de mots issue des initiales R.I.R. a été visible sur la rambarde du Pont des Arts. Je les ai écrit en suivant l’ordre de leur récolte. Les mots qui étaient cités à plusieurs reprises étaient écrits avec le nombre de barres signifiant le nombre de fois où ils apparaissaient. Puis j’inscrivais seulement l’initiale afin que le spectateur puisse y mettre le mot qu’il souhaitait.

IMG-20180129-WA0023

 

 

IMG-20180129-WA0024

Advertisements